Mosaïques colorées, frises florales, fer forgé ou encore bow-windows

À l’issue de la Première Guerre mondiale, Lens, occupée d’août 1914 à septembre 1918 par l’armée allemande et située sur la ligne de front, est détruite à plus de 90%. Durant les années 1920, la ville se reconstruit. Dès lors, propriétaires et architectes profitent d’une totale liberté : reconstruire à l’identique, recourir à des styles connus avant-guerre (néo-classiques ou régionalistes), ou faire le choix de la modernité par l’emploi d’un style en plein essor à cette période, l’Art déco.

En 1925, l’exposition des Arts Décoratifs et Industriels Modernes de Paris, est  déterminante dans la diffusion de ce mouvement esthétique.

Avec ses formes géométriques et ses motifs floraux stylisés, l’Art déco, se répand largement à Lens offrant aux créateurs une formidable occasion d’appliquer les lignes d’un nouvel art de vivre, celui des Années Folles.

Balade guidée, Lens mine d’Art déco
Aux portes du Louvre-Lens, le guide vous fait découvrir l’histoire de cet ancien site d’extraction du charbon et l’architecture du musée. Après une présentation de la cité minière attenante, vous rejoignez le centre-ville et appréciez le riche patrimoine Art déco de Lens à travers sa gare et ses nombreuses façades.
Tous les jours à 14h30 sauf le mardi
Rdv dans le point Info Tourisme du Louvre-Lens.
Tarifs : 6 €, 3 € (demandeurs d’emploi, 13-18 ans, étudiants, personnes en situation de handicap), 1 € (6-12 ans), gratuit moins de 6 ans
Durée : 1h45
Réservation au 03 21 67 66 66 ou ici

Gare SNCF de Lens

Reconnue comme un des édifices les plus emblématiques du mouvement Art déco

Inauguré en 1927, cet édifice de l’architecte Urbain Cassan, dont la forme évoque celle d’une locomotive, illustre l’influence exercée par l’Art déco sur la reconstruction de la ville après la Première Guerre mondiale.

L’ensemble est conçu en tenant compte de la problématique des affaissements miniers avec des fondations où il est possible d’introduire des vérins hydrauliques afin de compenser d’éventuels mouvements de terrain. A l’intérieur, les voyageurs peuvent admirer les mosaïques d’inspiration cubiste d’Auguste Labouret qui évoquent notamment la mine et le monde ferroviaire. La gare de Lens était particulièrement importante pour le transport du charbon extrait aux alentours.

Découvrez ce site à l’occasion d’une visite guidée proposée par l’Office de Tourisme et du Patrimoine de Lens-Liévin.

Les Grands Bureaux de la Société des mines de Lens

L’actuelle Faculté des Sciences Jean Perrin abritait autrefois les bureaux centraux de la Société des Mines de Lens.

C’est dans ce bâtiment édifié entre 1928 et 1930 que vont être régis, jusqu’à la fin de l’exploitation charbonnière en 1990, le travail dans les fosses, la transformation, le transport et la commercialisation du charbon ainsi que la vie quotidienne des mineurs et de leurs familles (logements, œuvres sociales…).
Ses dimensions impressionnantes, son architecture régionaliste inspirée de la renaissance flamande, ses intérieurs Art déco et l’aménagement de ses jardins traduisent clairement la mise en scène d’un grand décor destiné à exprimer la puissance retrouvée de la Société des Mines de Lens suite aux destructions de la Première Guerre mondiale.

Découvrez ce site à l’occasion d’une visite guidée proposée par l’Office de Tourisme et du Patrimoine de Lens-Liévin.

Aujourd’hui propriété de l’Université d’Artois, le site accueille la Faculté des Sciences Jean Perrin et ses 1300 étudiants.

Horaires d’ouverture des jardins des Grands Bureaux :
Horaires d’été : de 9h à 18h
Horaires d’hiver : de 10h à 17h

Visites guidées proposées par l’Office de Tourisme et du Patrimoine de Lens-Liévin en 2017 :
– samedi 1er avril à 10h30, 11h30, 14h30 et 15h30 (visite de 15h30 en LSF)
– samedi 8 juillet à 10h30, 11h30, 14h30 et 15h30
– samedi 16 septembre à 10h30, 11h30, 14h30 et 15h30
– samedi 18 novembre à 10h30, 11h30, 14h30 et 15h30

Téléchargez la brochure

Place Jean Jaurès

Art Déco

Dominée par l’église Saint-Léger, la place Jean-Jaurès constitue le cœur historique de la ville.

Lens ayant été complètement détruite pendant la Première Guerre mondiale, s’ensuit une longue phase de reconstruction. La place est alors agrandie et les immeubles qui la bordent adoptent des styles architecturaux variés, aucune règle spécifique n’ayant été imposée en la matière. Se côtoient ainsi sur cette place commerçante, des façades régionalistes, des façades plus classiques ou encore des façades Art déco, style en plein essor à cette période. L’église est le seul édifice reconstruit à l’identique. L’Hôtel de Ville date quant à lui des années 1960.

Découvrez ce site à l’occasion d’une visite guidée proposée par l’Office de Tourisme et du Patrimoine de Lens-Liévin.

Télécharger l’itinéraire de visite du centre-ville de Lens

AUTRES SITES A VISITER